Drupal membre éminent du magic quadrant Gartner, notre avis sur la question

5 mars 2016 - by Kian Rieben
Kian Rieben
Illustration - Tablette - Drupal 8

Il y a deux ans, Drupal entrait dans le magic quadrant Gartner. Décrié par certains, porté aux nues par d'autres, certains de nos clients nous demandent comment nous l'interprétons, voici notre décryptage.

Image
Logo Gartner

 

Les points positifs donnés par Gartner

  • La popularité de Drupal comme solution open source : un CMS avec une adoption toujours plus forte chez les grands comptes et représentant également 5% des sites dans le monde.

    Notre avis : La dynamique technologique Drupal est forte, les meilleures pratiques s'échangent non seulement entre quelques grands comptes mais parmi une communauté florissante : des développeurs passionnés, des sociétés de services et Acquia. L'émulation technologique et la pluralité des partenaires constituent des bénéfices évidents pour les clients.

  • Les clients recherchant un support professionnel d'entreprise et des services Cloud

    Notre avis : En hébergeant vos sites web sur le Cloud Acquia, toutes les strates technologiques sont supportées et la performance garantie (pour les solutions "Enterprise" , 99.95% de disponibilité des sites). Quand vos sites sont hébergés sur votre infrastructure, la qualité du support et la performance dépendent largement du savoir-faire de votre partenaire et ne sont donc pas évaluables par Gartner . Les solutions "sur site" restent encore au jour la solution la plus répandue.

  • Les clients existants témoignent de mises à jour relativement faciles, comparées à d'autres solutions

    Notre avis: les solutions concurrentes telles que Adobe ou Sitecore sont respectivement propulsées par Java et ASP.NET. , des technologies puissantes mais qui n'ont pas été nativement créées pour le web.

Les points négatifs donnés par Gartner

  • Les solutions Acquia Cloud sont plus onéreuses que les clients ne peuvent le penser initialement lorsqu'ils envisagent une solution open-source. Malgré cela, le coût total de possession est encore perçu favorablement.

    Notre avis : Les solutions open-source sont des choix excellents lorsqu'elles sont maintenues par un partenaire spécialisé. Dries Buytaert a crée Acquia pour qu'il devienne ce que RedHat est actuellement à Linux. Si vous désirez garder vos instances Drupal hébergées sur votre infrastructure, vous aurez besoin d'un partenaire qui vous assure un support et une qualité applicative. Une économie ne souffre en revanche d'aucune discussion, les coûts de licence, inexistants avec Drupal.

  • Drupal peut se revéler trop complexe pour des organisations ayant des besoins relativement simples en termes de WCM

    Notre avis : Drupal est plus modulaire et peut apporter plus de structure à un site. Wordpress dans lequel les objets sont des pages et des articles sera probablement moins cher pour commencer et moins lourd à mettre en place, en contrepartie d'une évolutivité moindre.

  • La dernières version de Drupal, Drupal 8 crée des incertitudes

    ​Notre avis : Au moment de la dernière évaluation Gartner en Août dernier Drupal 8 n'était pas encore officiellement sorti. Il a depuis confirmé tout le bien que l'on attendait de lui. Certains domaines comme la gestion des médias sont encore à améliorer mais nous sommes confiants sur le fait que ces erreurs de jeunesse soient vite comblées. Nous écrirons bientôt un article complet sur le sujet.

Kian Rieben
Kian Rieben
Directeur & associé

Co-fondateur d'Inovae, Kian met à profit son approche anthropologique des technologies pour intégrer chaque projet aux réalités concrètes.

Contactez nos experts et construisons ensemble votre transformation digitale.